[bsa_pro_ad_space id=1 lien=même] [bsa_pro_ad_space id=2]

Aller au contenu

Législation

Le gouvernement met en place de nouvelles réglementations pour les systèmes de paris en ligne

By - 6 mai 2024

Le Secrétariat des Prix et des Paris (SPA) du Ministère des Finances a publié une nouvelle ordonnance précisant les exigences techniques et de sécurité des systèmes de paris, des paris sportifs et des plateformes de jeux en ligne. L'ordonnance, publiée au Journal officiel, oblige les opérateurs à établir des services de paris et à stocker les centres de données correspondants au Brésil. Les opérateurs sont tenus d'utiliser les canaux électroniques avec l'enregistrement de domaine « bet.br » pour aider les utilisateurs à différencier les plateformes de paris sous licence et illégales. De plus, tous les paris doivent être certifiés par des laboratoires autorisés et les opérateurs doivent soumettre des informations concernant les parieurs, les portefeuilles et les paris au SPA pour contrôle.

Le premier chapitre établit les exigences techniques et de sécurité pour les systèmes de paris, les plateformes de paris sportifs et les plateformes de jeux en ligne, devant être utilisés par les opérateurs.

Le chapitre deux précise que les systèmes de paris doivent répondre à des exigences techniques, notamment le stockage des données dans les centres de données brésiliens, les conditions de transfert international des données, l'accès aux données pour les organismes de réglementation, la réplication des données et l'utilisation de noms de domaine spécifiques pour les canaux de paris en ligne. Les canaux électroniques utilisés par les opérateurs pour proposer en ligne des services de loterie et de paris à cotes fixes doivent avoir un domaine « bet.br ».

Selon le chapitre trois, les opérateurs doivent faire certifier leurs systèmes de paris, y compris les plateformes de paris sportifs et de jeux en ligne, par une entité de certification reconnue pour sa capacité opérationnelle par la SPA. Les opérateurs de systèmes de paris, y compris les plateformes de paris sportifs et de jeux en ligne, doivent obtenir une certification auprès d'entités reconnues et agréées par le ministère des Finances, qui devra être renouvelée chaque année. Les certificats doivent être spécifiques au Brésil et les opérateurs doivent soumettre des rapports d'évaluation pour certification dans les quatre-vingt-dix jours suivant l'autorisation, et ces rapports doivent également être renouvelés chaque année.

Le chapitre quatre couvre la supervision et le contrôle des systèmes de paris, des paris sportifs et des plateformes de jeux en ligne qui sont régis par une réglementation spécifique émise par la SPA. Les opérateurs doivent accorder un accès complet à leurs systèmes pour inspection par des entités autorisées et les opérateurs seront tenus de soumettre des données sur les paris et les parieurs, conformément aux directives gouvernementales. La SPA pourra demander des informations complémentaires si nécessaire.

Le chapitre cinq couvre les terminaux de paris terrestres. Les terminaux de paris doivent être connectés et intégrés au système de l'opérateur, répondant aux exigences techniques. Les paris effectués sur les terminaux nécessitent des procédures d'identification et le respect de toutes les règles relatives aux paris en ligne, y compris les transactions de paiement, spécifiées dans la réglementation du ministère des Finances.

Le chapitre six couvre les dispositions finales concernant les jeux en ligne et l'utilisation de générateurs de nombres aléatoires. Le dernier chapitre, le chapitre sept, indique que des réglementations spécifiques du SPA dicteront les sanctions que les opérateurs peuvent encourir en cas de non-conformité et indique que les exigences techniques pour les studios de jeux en direct et les jeux en ligne seront également suivies ultérieurement dans des réglementations détaillées.

Partage via
Copier le lien